Christaud - Drôme, Ardèche, Secteur Lyonnais

Lorsqu’on rencontre Cédric, on réalise rapidement qu’on a affaire à un grand sportif ! Des terrains de rugby aux rendez-vous commerciaux, il évoque le challenge et l’adrénaline qui vont de pair avec son métier de technico-commercial chez Christaud.

LAËTITIA, responsable recrutement. Bonjour Cédric ! Ton parcours est plutôt atypique… Tu peux nous en dire un peu plus ?

CÉDRIC. J’ai démarré dans le sport mais en fait mon intérêt pour le commerce a toujours été là.  J’ai d’ailleurs passé un BAC STT Commerce en sport- études rugby avant de rejoindre le club d’Aubenas.

LAËTITIA. Et comment es-tu passé du rugby au Groupe SAMSE ?

CÉDRIC. Au départ, l'enseigne Samse était partenaire du club de rugby d’Aubenas et le Directeur de Région de l’époque avait donc des contacts avec le club. C’est comme ça que j’ai commencé dans le Groupe SAMSE en 2004, en tant que commercial banque TP & adduction d’eau. J’ai progressé rapidement et suis ensuite devenu technico-commercial fin 2005, c'est en 2007 que j'ai rejoint Christaud. Après 14 ans dans ce secteur, nouveau défi pour moi, j'évolue sur un poste de commercial grands comptes TP adduction d’eau dans le sud de l’Ardèche et le secteur de Lyon. Depuis je me lève beaucoup plus tôt mais j'aime cette liberté dans l'organisation de ma journée pour atteindre mes objectifs, c'est mon sens de la compét' !

LAËTITIA. Pourquoi avoir choisi ce métier ? Même si j’ai déjà une petite idée de ta réponse…

CÉDRIC. [NDLR : Cédric se met à rire] Et bien, il y a un côté grisant dans le commerce, la même excitation que dans le sport... Quand on prend une bonne commande qui était loin d’être gagnée, quel plaisir !

 Il y a un côté grisant dans le commerce, la même excitation que dans le sport.

LAËTITIA. Et comment ça se passe dans ton agence ? Tu y retrouves un sens du collectif ?

CÉDRIC. Ah oui ! Du magasinier au chef des ventes ou au chauffeur, tout le monde est impliqué. Je travaille sur des sites où on se connait tous depuis une dizaine d’année. On n’est pas toujours d’accord, mais on sait tous et toutes faire la part des choses. Quand la décision est prise, tout le monde s’est exprimé, c’est participatif et il y a une bonne cohésion.

LAËTITIA. Au-delà de l’esprit d’équipe, qu’est-ce qui fait à tes yeux que ton agence est différente ?

CÉDRIC. On est là pour faire du business, mais l’agence accorde aussi une place importante aux relations humaines. C’est très franc, il n’y a pas de non–dits et la porte est ouverte aux échanges des deux côtés.

LAËTITIA. La notion d’échange ressort beaucoup dans tes propos. Est-ce que tes meilleurs souvenirs professionnels s’y rattachent aussi ?

CÉDRIC. Oui c’est vrai. Certains entretiens avec mon management comptent parmi mes meilleurs souvenirs, car notre direction reconnait le travail effectué. Le management est très disponible, qu’il s’agisse de Thomas, Pierre ou Christian, ils sont proches des équipes, accessibles et ils nous rappellent systématiquement quand on en a besoin.

Certains entretiens avec mon management comptent parmi mes meilleurs souvenirs, car notre direction reconnait le travail effectué.

LAËTITIA. Quelle est ta plus grande fierté ?

CÉDRIC. Sans hésiter la réussite collective de l'équipe; on y arrive tous ensemble, on passe de bons moments et on partage.

LAËTITIA. Alors si c’était à refaire, tu raccrocherais tes crampons ?

CÉDRIC. Absolument ! J’ai trouvé ma place et j’ai la chance de me lever chaque jour pour faire quelque chose que j’aime !

J’ai la chance de me lever chaque jour pour faire quelque chose que j’aime !

LAËTITIA. Cédric, je voudrais conclure notre échange par quelques questions rapides. Tu es prêt ?

CÉDRIC. C’est parti !

LAËTITIA. Question émotion pour toi ! Quand as-tu ri aux larmes pour la dernière fois ?

CÉDRIC. Facile, c’est tous les jours !

LAËTITIA. Humm… As-tu des anecdotes à nous partager ?

CÉDRIC. [Cédric rit franchement] Il y en aurait trop ! Je suis beaucoup sur la route et au téléphone… Avec les collègues, on part toujours sur une petite blague ou connerie quand on s’appelle, avant d’attaquer le sujet !

LAËTITIA. Et pour finir, en quelques mots, que dirais-tu à quelqu’un qui voudrait nous rejoindre ?

CÉDRIC. On est dans une société où on a une structure qui nous donne les moyens de travailler. On est tous formés, on a des supports techniques métiers ou IT, on a une logistique, des échanges directs... Bref, c’est idéal !!

Comme Cédric, tu recherches challenge, adrénaline et sens du collectif ? Tu penses que le métier de Technico-commercial pourrait être fait pour toi ? Alors n’hésite pas à consulter nos offres d’emplois.

  • 343
    Points de vente en France
  • 100
    Ans dans le négoce de matériaux de construction et bricolage
  • 5580
    Collaborateurs au sein de notre famille
  • 24
    Enseignes dans 55 départements