echange_collaborateur_entrepot_du_bricolage
Retour au blog
Management RSE

L’entrepôt du bricolage : Une gouvernance inclusive qui fédère tous les collaborateurs

Publié le 29/09/2022 Mis à jour 30/09/2022

Seulement 6% des employés français se sentent engagés au travail*. Entre méthodes de management agiles et responsabilités transversales, le système de gouvernance joue un rôle essentiel dans une entreprise, notamment pour conserver ses talents et en attirer d’autres. Apprenante et libérante, l’enseigne L'Entrepôt du Bricolage développe l’intelligence collective depuis 2017.

Basée sur un système communautaire, L’Entrepôt du Bricolage revoit foncièrement son système de développement de projets. Plus agile et beaucoup plus inclusive, l’enseigne a décidé de faire évoluer sa gouvernance il y a maintenant 3 ans, en visant 50 grands chantiers de transformation. Pour se faire, six communautés ont été mises en place : concept commercial, digital, mieux vivre, éthique & empreinte, richesses humaines et supply chain.

 

Cette méthode agile, appliquée à l’ensemble du réseau des magasins, permet à la fois de mettre en place des actions concrètes issues d’un besoin terrain et de fédérer les équipes. Ainsi, elles sont réellement écoutées sur leur besoin et motivées pour leurs propres projets, car présents de sa création à sa mise en œuvre.

 

“Selon les différentes idées qui émanent des communautés, on met en action nos idées dans deux magasins pilotes, situés dans des régions différentes et ayant des contraintes différentes. En fonction du projet on analyse les remontées du terrain et les bénéfices sur chaque magasin afin de voir ce qui a posé difficulté et trouver des solutions pour y remédier et affiner le projet au fur et à mesure qu’on le déploie." explique Mathieu Guillaume, directeur du magasin d’Albertville.

 

À elles toutes, ces communautés symbolisent toute la chaîne de valeur de l’enseigne et permet de couvrir toutes les parties prenantes d’un projet, de son idée à sa mise en œuvre, en passant par des process de validation simplifiées et facilitées par l’expertise de chacun des membres. Le travail de ces communautés permet d’élaborer les feuilles de route annuelles de l’enseigne.

L'Entrepôt du Bricolage : sa nouvelle gouvernance

La nouvelle gouvernance de L’Entrepôt du Bricolage repose donc sur un organisme vivant : les communautés sont thématisées et veillent à créer des synergies sur des projets communs. Chaque communauté se compose de collaborateurs différents, sans rapport hiérarchique nécessaire. Ce procédé permet de remettre un pied d'égalité dans la prise de parole et d’écouter unanimement chaque composante d’un projet pour le rendre concret par une mise en pratique rapide, plutôt que de procéder par validations pyramidales, plus chronophage et qui tient moins compte du terrain.

 

L’agilité de ces communautés réside dans leur fonctionnement : 80 collaborateurs des magasins et du siège interagissent et collaborent en ayant chacun un rôle bien précis dans chacune de leur communauté. Ainsi, au sein d’une seule et même communauté on retrouve les facilitateurs qui organisent les rituels, les participants au projet, les référents qui sont très opérationnels avec un regard d’experts du terrain, et enfin les coordinateurs qui veillent au bon déroulé des missions et qui élisent un représentant de la communauté.

La nouvelle gouvernance : un élément de motivation pour les collaborateurs

 

Beaucoup plus impliqué dans la stratégie d’entreprise, chacun des collaborateurs membres de ces communautés se trouve de fait, au cœur des projets d’envergure. Plus créatifs, ces collaborateurs sentent d’emblée leur valeur ajoutée et leur capacité à faire bouger les choses. Une motivation réelle de co-construire des projets sur lesquels ont peut influer de la création au déploiement en donnant son avis et en faisant valoir son expertise et son expérience.

 

 

rituel_equipe_entrepo_du_bricolage

Une synergie plus pérenne, favorisant le bien-être au travail

En adoptant cette nouvelle gouvernance, L'Entrepôt du Bricolage gagne en réactivité et en simplicité et permet une plus grande proximité entre les magasins et ses collaborateurs du terrain, et ceux des fonctions support.

 

Gagnant en considération, tous les collaborateurs membres de ces communautés côtoient d’autres collaborateurs de l’enseigne qu’ils n’auraient peut-être jamais croisés dans une gouvernance traditionnelle. Cette transversalité permet une plus grande communication et donc une plus grande écoute entre tous les pôles et services de l’entreprise et favorise, in fine, le sentiment d'appartenance, d’utilité, de légitimité et d'écoute, tous essentiels au bien-être dans l’entreprise et à sa performance.

 

“Les gens qui étaient déjà impliqués le sont d'autant plus, parce que l’aspect collaboratif et de pouvoir prendre la parole tout en apportant son expérience à d’autres est très apprécié. Cette nouvelle gouvernance a dynamisé quelques collaborateurs qui ont décidé de plus s’impliquer en s’engageant dans l’une de ces communautés. Ce qui est motivant, c’est que tous les collaborateurs voient réellement les projets avancer et leurs remontées sont prises en compte sans que les délais ne soient trop longs. Il y a aussi une plus grande cohésion, car les collaborateurs en magasins, lorsqu’ils vont se former sur un magasin pilote, connaissent désormais leurs collègues, ce qui n’était pas forcément le cas avant.” admet Mathieu Guillaume.

 

*Les salariés français sont moins désengagés qu’on ne le dit (theconversation.com)

Voir nos offres d'emploi
  • 2465
    Collaborateurs
  • 37
    Magasins
  • 534,6
    M€ de chiffre d'affaires